Rémy Aron

Index de l'article

 « Bonjour cher Rémy, du fin fond de la Toscane, dans l’atelier en train de peindre et mettant un peu d’ordre dans les livres et revues qui s’accumulent, je tombe sur ton beau livre « Rémy Aron, le temps suspendu » et je prends cette plume électromagnétique pour te dire combien ton œuvre me touche en me rappelant une réflexion d’Alberto Giacometti :  « il y’a des choses que je répète car elles n’ont jamais été assez dites ». Tu fais partie de cette lignée, Cézanne, Picasso, De Chirico-Francis Gruber-Giorgio Morandi-alberto Giacometti, Cubisme, Futurisme, peinture métaphysique, réalisme magique, surréalisme, etc... bien sûr toutes ces périodes nous plongent dans un, disons, « passé moderne » mais aussi et surtout dans une profondeur qui nous rappelle à nos fondamentaux et que c’est de là, de ce socle, qu’un langage neuf peut /doit naître. Tu te colles à ce travail ardu sans concession à l’air du temps avec une simplicité, une virtuosité et une exigence émouvantes et justes. »

Gérard Fromanger, le Dimanche 15 juillet 2018

S'abonner aux newsletters

FRANCIS BARLIER

Galerie Francis Barlier © 2019 | Mentions

#galeriebarlier facebook   instagram   pinterest   twitter   weibo   wechat